Nutrition du Semi-Marathon : Les Secrets pour Performer le Jour J

Nutrition Semi Marathon

Un Semi-Marathon, Ça Se Prépare Aussi dans l’Assiette !

Vous avez décidé de relever le défi du semi-marathon ? Félicitations ! Mais sachez qu’au-delà de l’entraînement physique, votre alimentation jouera un rôle clé dans votre préparation et votre performance le jour de la course. Car oui, manger équilibré et adapté est essentiel pour avoir l’énergie nécessaire, éviter les coups de pompe et récupérer efficacement. Dans cet article, nous allons voir ensemble les principes nutritionnels à suivre avant, pendant et après un semi-marathon. Prêts à découvrir les secrets d’une assiette gagnante ?

Les Semaines Avant : Faites le Plein de Glucides Complexes

Lors des 2-3 semaines précédant votre semi, il est important d’augmenter progressivement votre apport en glucides, surtout complexes. Pourquoi ? Car ce sont eux qui vont constituer vos réserves en glycogène, ce super carburant pour vos muscles. Au menu donc : pâtes, riz, pommes de terre, légumineuses, pain complet… L’idée est de consommer l’équivalent de 5 à 8 g de glucides par kilo de poids corporel chaque jour. Côté protéines, visez 1,2 à 1,6 g/kg/jour avec de la viande maigre, du poisson, des œufs. Et n’oubliez pas les bonnes graisses (poisson gras, avocat, oléagineux), essentielles pour votre cœur et vos articulations. Hydratez-vous régulièrement tout au long de la journée.

La Veille de la Course : Optez pour un Repas Familier et Digeste

Pas de surprise la veille du semi ! Le mot d’ordre est de miser sur des aliments faciles à digérer et que vous connaissez bien pour éviter tout risque de troubles gastriques. Un bon plateau équilibré avec des glucides (150 à 200 g), des protéines maigres et peu de fibres et de matières grasses fera l’affaire. Un classique ? Poulet rôti avec riz blanc ou pâtes, et une compote en dessert. Côté hydratation, buvez régulièrement dans la journée mais sans excès le soir pour ne pas vous réveiller 10 fois la nuit ! Préparez aussi vos ravitaillements pour le lendemain : gels, barres, boissons…

Le Matin du Jour J : Un Petit-Déjeuner Rapide à Assimiler

Réveil 3h avant le départ pour un petit-déj’ 2h avant, idéalement. L’objectif est de reconstituer une dernière fois vos stocks de glycogène. Choisissez des aliments familiers, appétissants et rapides à digérer. Par exemple, une banane écrasée avec du miel sur une tranche de pain grillé, un yaourt et un grand verre d’eau. Vous pouvez aussi opter pour un bol de flocons d’avoine avec des raisins secs et un peu de lait. L’important est d’avoir environ 100-150g de glucides et 5-10g de protéines. Évitez les aliments riches en fibres et en matières grasses. Hydratez-vous bien en buvant 400 à 800 ml d’eau. En savoir plus sur forme-et-fitness.fr

Pendant la Course : L’Art de Bien Gérer ses Ravitaillements

Sur un semi-marathon, il est crucial de s’alimenter et de s’hydrater régulièrement pour maintenir un bon niveau d’énergie et retarder la fatigue. Toutes les 30-45 minutes environ, pensez à consommer 30 à 60g de glucides faciles à digérer via une boisson énergétique, un gel ou une barre céréalière. Vous pouvez alterner au fil des ravitos en fonction de vos préférences et de ce que propose l’organisation. Côté hydratation, buvez 2 à 3 gorgées d’eau toutes les 15-20 min, soit environ 400 à 800 ml/heure. Mais basez-vous sur votre sensation de soif, la chaleur et votre transpiration. En cas de points de côté ou de gêne intestinale, ralentissez votre allure le temps que ça passe.

Après la Ligne d’Arrivée : Cap sur la Récupération Nutritionnelle 

Bravo, vous avez franchi la ligne ! Mais ce n’est pas fini. Dans les 30 minutes qui suivent, il est essentiel de commencer à reconstituer vos réserves et réparer les dégâts musculaires. Votre priorité ? Glucides et protéines. Prenez une boisson de récupération ou un en-cas avec cette combinaison gagnante, par exemple une briquette de lait chocolaté avec une banane. Dans les heures qui suivent, mangez un vrai repas complet et continuez à bien vous hydrater. Dans les jours suivants, faites le plein de protéines, de glucides, de vitamines et minéraux (fruits, légumes…) sans oublier les acides gras essentiels (poissons gras, oléagineux) pour bien récupérer.

Conclusion : Une Nutrition Gagnante pour Votre Semi-Marathon

Vous l’aurez compris, réussir son semi-marathon passe aussi par une nutrition optimale avant, pendant et après la course. En mangeant équilibré et adapté, vous donnerez à votre corps tous les nutriments dont il a besoin pour performer et récupérer dans les meilleures conditions. N’hésitez pas à tester vos stratégies alimentaires lors de vos longues sorties d’entraînement pour les ajuster et trouver ce qui vous convient le mieux. Et le jour J, faites-vous confiance : votre corps est une merveilleuse machine que vous avez préparée pour relever ce beau défi. Alors savourez chaque foulée… Et bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.