La créatine, c’est quoi?

Pot de créatine

La créatine est un des compléments alimentaires les plus populaires dans le monde du fitness et du body-building. Tout comme la whey, la créatine permet de bonifier l’entraînement. Mais les effets de la créatine sont beaucoup plus vastes. Malgré sa popularité, les débutants ne savent pas toujours ce qu’est la créatine ni comment elle agit sur le muscle. Certains pensent même qu’il s’agit d’un produit dopant… Ce qui n’est bien évidemment pas le cas.

Qu’est-ce que la créatine ? D’où vient-elle?

La créatine est un complément alimentaire qui se consomme sous forme de gélules ou de poudre qui peut se mélanger à la Whey. La créatine est un dérivé des acides aminés. La créatine est naturellement présente dans l’organisme. On la retrouve en grande majorité dans les muscles mais également en infimes quantités dans le coeur et le cerveau. La créatine est principalement synthétisée par le corps humain (foie, reins, pancréas). Cette synthèse endogène se fait à partir d’acides aminés et plus précisément de glycine, d’arginine et de méthionine. La créatine provient également, en plus petite partie, de la nourriture. Les aliments où l’on retrouve le plus de créatine sont les viandes et les poissons.

De la créatine à la phosphocréatine

Après la synthèse ou l’assimilation, la créatine est ensuite acheminée vers les muscles par le biais de la circulation sanguine. Les muscles la stockent ensuite sous forme de phosphate de créatine, également appelée phosphocréatine. Le phosphate de créatine va finalement permettre de régénérer l’adénosine triphosphate (ATP) à partir de l’adénosine diphosphate (ADP). L’ATP joue un rôle essentiel dans la production d’énergie nécessaire au métabolisme, au transport d’espèces chimiques, à la division cellulaire…  ainsi qu’à de nombreuses réactions chimiques indispensables au bon fonctionnement du corps humain.

Quels effets sur le muscle ?

On comprend donc que la créatine est fondamentale pour l’organisme de façon générale. Mais quel est son impact sur les tissus musculaires? En fait, avec un apport important de créatine, les muscles vont stocker beaucoup de phosphocréatine dans le muscle jusqu’à un état de saturation. En conséquence, le surplus de créatine va déclencher un apport d’eau et de nutriments dans le muscle qui va le faire gonfler promptement sous l’action de la contraction. L’effet de la créatine n’est donc pas une augmentation du nombre de fibres musculaires mais plutôt une augmentation du volume. C’est, en quelque sorte, la rétention d’eau qui donne aux muscles un aspect plus volumineux. L’impact n’est donc qu’esthétique?

Quel effet sur l’entraînement?

Mais l’effet de la créatine ne s’arrête pas là. En effet, en cas d’absence d’oxygène, celle-ci va utiliser l’énergie de l’ATP pour avoir un impact bénéfique sur la filière énergétique anaérobie alactique. Autrement dit, la créatine va soutenir des efforts musculaires intenses et de courte durée avec le carburant de l’ATP. La créatine est donc d’une aide particulièrement utile pour des sports comme le sprint, l’haltérophilie et bien évidemment la musculation. En accélérant la synthèse de l’ATP, la créatine va fournir une source d’énergie vive qui va décupler et développer la puissance sur le très court terme. Pratique pour les séries de musculation courtes avec des charges importantes. De cette manière, la créatine a doublement un impact sur la croissance musculaire car comme chacun sait, plus les charges sont importantes, plus la taille du muscle augmente.

Autres effets de la créatine

Il n’y a pas si longtemps, la créatine était encore considérée comme un produit dopant. On pensait même qu’elle avait un effet néfaste sur la santé. Les dernières études scientifiques ont clairement et formellement démenties cela. Au contraire, ces études ont découvert que la créatine était excellente pour la santé. Non seulement la prise de créatine octroie un gain de force et une augmentation du volume musculaire, mais en plus, la créatine est une aide précieuse pour la réparation des fibres musculaires. Ainsi, la créatine favorise une meilleure récupération après l’entraînement et permet d’arriver en meilleure forme à la séance suivante. Enfin, certaines études auraient même démontré que sur le long terme, la créatine augmente la sécrétion de l’hormone de croissance. Hormone qui, comme chacun sait, détient un grand rôle dans la croissance musculaire.